La technologie de HCorpo au service des personnels soignants

Mobilisation de plusieurs centaines d’hôtels et création d’un système de réservation dédié ont été nécessaires au déploiement du dispositif d’accueil des personnels soignants du groupe Accor.

 

Le groupe Accor apporte sa contribution à l’effort de solidarité en mettant à disposition des chambres pour répondre aux besoins des personnels soignants. Sébastien Bazin, pdg du groupe, annonçait jeudi dernier qu’à date 300 de ses hôtels avaient accepté (car l’opération se déroule sur la base du volontariat) de proposer leurs chambres, « à prix coûtant, entre 30 et 50 € (la nuitée, ndr), selon la catégorie« .

Problème : comment mettre en lien cette « clientèle » inédite, habituellement non utilisatrices d’outils de réservation et une offre forcément réduite ? L’initiative a donc dû s’accompagner de la création ad hoc d’un système de réservation, le CEDA Online (Coronavirus Emergency Desk Accor). C’est la plateforme de réservation hôtelière B2B HCorpo, filiale d’Accor, qui a dû, dans l’urgence, mettre sur pied ce dispositif. Il permet de faire connaître aux différents pouvoirs publics et aux fédérations professionnelles concernés les disponibilités au sein des établissements du groupe participant à l’opération et d’enregistrer les réservations.

Outre les personnels soignants dont l’intensité de l’activité requiert un lieu de résidence à proximité des services où ils exercent, d’autres populations sont concernées : les routiers, les malades atteints sans gravité par le coronavirus voulant protéger leur entourage, mais aussi des personnes dont la situation de confinement est problématique, les femmes victimes de violences conjugales, notamment.

 

Source : Déplacements Pros



Leave a Reply

Your email address will not be published.